CONFERENCE PUBLIQUE // PUBLIC LECTURE

Une anthropologie politique du religieux. Réformer le droit de la famille au Moyen-Orient

FSS 4006

mercredi 3 octobre

de 15h à 17h


Que nous dit l'activisme juridique sur la façon dont la loi islamique est appliquée au Moyen-Orient? Avant de suggérer que la sécularisation des systèmes juridiques du Moyen-Orient ferait progresser l'égalité des sexes, je propose que nous examinions comment la loi islamique est définie et comment elle est mise en œuvre dans les pays où elle influence la législation. Pour ce faire, je me baserai sur deux épisodes militants qui ont secoué le Liban ces dernières années: l’un dirigé par des musulmans sunnites, l’autre par des musulmans chiites. Chacune de ces deux campagnes visait à modifier les normes islamiques appliquées par les juges au Liban. En suivant les parcours et les mesures prisent par les activistes sunnites et chiites, en prêtant attention à leurs erreurs, leurs échecs et leurs succès, nous bénéficierons d’une nouvelle perspective sur le problème de la loi islamique et son enchevêtrement avec la grammaire juridique de la laïcité.

Bio

Jean-Michel Landry est stagiaire postdoctoral Banting à l’Université McGill et chercheur à l’Institut Français du Proche-Orient. Sa thèse, soutenue à l’Université de Californie—Berkeley, a reçu le premier prix de la Association of Middle East Anthropology.


Conférence co-sponsorisée par le Collaboratoire d'anthropologie multimédia (CAM/MAC) et le Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les villes et les processus urbains contemporains (LIVUC)



 A Political Anthropology of Religion. Reforming Family Law in the Middle East
FSS 4006Wednesday 3 October 3 PM to 5 PM
What does legal activism tell us about the way Islamic law is applied in the Middle East? Before suggesting that secularizing the legal systems of the Middle East would advance gender equality, I propose we look at how Islamic law is defined and implemented in countries where it informs legislation. To do so, I take my cue from two episodes of activism that rocked Lebanon over recent years: one led by Sunni Muslims, the other by Shi‘i Muslims. Each of these two advocacy campaigns aimed to modify the Islamic norms enforced by judges in contemporary Lebanon. By following courses of action taken by the Sunni and Shi‘i activists, paying attention to their mistakes, failures and achievements, we gain a new perspective on the problem of Islamic law, and its entanglement with the legal grammar of secularism. 
Bio Jean-Michel Landry is a Banting Postdoctoral Fellow at McGill University and an affiliated researcher at the Institut Français du Proche-Orient. He graduated from the University of California, Berkeley in 2016. In 2017, he received Best Dissertation Award from the Association of Middle East Anthropology.
 This talk is co-sponsored by the Collaboratory for Multimedia Anthropology (CAM/MAC) and the Interdisciplinary Research Lab on Cities and Contemporary Urban processes (ILCCUP)